Les Géopolitiques de Brest 2016
"La géopolitique du mal : la construction de l’ennemi"

 

10e édition

 

Jeudi 28 et vendredi 29 janvier

 

UBO – UFR Lettres & Sciences Humaines
Segalen

 

Amphi Guilcher

Entrée libre

 

 

écoutez librement Les conférences de l'édition 2016 

Retrouvez facilement les ouvrages des conférenciers

 

De "l'axe du mal" au "grand Satan", de "l'ennemi du peuple" à la "cinquième colonne", les expressions ne manquent pas pour désigner l'ennemi et continuent plus que jamais de retentir au XXIe siècle. C'est la figure de l'Etat Léviathan qui se dessine, figure pessimiste de la philosophie et dont la fonction essentielle serait de définir l'ennemi et d'assurer par là la cohésion de la nation.

Pour une dixième édition les Gépolitiques de Brest proposent d'explorer, à travers le temps et l'espace, ce moment où l'autre, le voisin, l'étranger ou le concurrent devient un ennemi. Les meilleurs spécialistes se succèderont pendant ces deux journées pour décrypter les processus de construction de l'ennemi.

Mercredi 20h - Cinéma Les Studios

 

Projection du film The Look of Silence de Joshua Oppenheimer. La soirée s'est poursuivie par un débat animé par Elsa Clavé

 

 

Jeudi après-midi 14h - 17h : "Qu'est-ce qu'un ennemi ?"

 

  • Jean-Loup Amselle : anthropologue, ethnologue, directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), spécialiste de l'Afrique, "De l'ennemi de classe à l'ennemi de race"

 

  • Pierre Conesa : ancien haut fonctionnaire au ministère de la Défense, maître de conférences à Sciences Po Paris, "Qui choisit l'ennemi, comment fonctionne la pensée stratégique en démocratie?".

 

  • Murielle Paradelle : professeur à l'Université d'Ottawa, juriste,

« "Mon voisin, mon ennemi", l’ennemi intérieur, une figure incontournable de la criminalité génocidaire »

 

 

Vendredi matin 9h - 12h : "L'ennemi de l'étranger, l'ennemi héréditaire..."

 

  • Hélène Harter : professeur des universités en histoire contemporaine (Université Rennes 2), secrétaire générale de l'Institut des Amériques, "La construction de l'ennemi : le cas américain."

 

  • Jean-Louis Margolin : maître de conférences, Université de Provence Aix-Marseille 1, directeur adjoint de l'Institut de Recherche sur le Sud-Est Asiatique (IRSEA) du CNRS et de l'université de Provence, à Marseille, "Les spécificités de la violence de guerre japonaise"

 

  • David Cumin : maître de conférences, Université de Lyon 3, professeur en droit public et en science publique, juriste, "Carl schmitt : le théoricien de l'hostilité"

 

Vendredi après-midi 14h - 17h : "L'ennemi de l'intérieur, l'ennemi intime..."

 

  • Sylvain Crépon : maître de conférences en science politique, Université de Tours, chercheur au Laboratoire d'Etude et de Recherche sur l'Action Publique (LERAP), "Les figures de l’ennemi dans la géopolitique du Front national : 1972-2016"

 

  • Bertrand Pauvert : maître de conférences en droit public, Université de Toulouse, directeur du Centre Européen de Recherche sur le Risque, le Droit des Accidents Collectifs et des Catastrophes (CERDACC), "L'ennemi intérieur"

 

  • Raphaël Liogier : professeur des universités à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence, memebre du CHERPA, sociologue et philosophe "La guerre de civilisations n'aura pas lieu"

 

 

Vendredi soir à partir de 20h "Vendredi débat" avec Georges Malbrunot

 

  • Georges Malbrunot : Journaliste, grand reporter au Figaro, spécialiste du Moyen-Orient